Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

3 articles avec joyeuses fetes

Une superbe année

Publié le par Nathasha Pemba

Une superbe année

Une des superbes aventures qui a ouvert mon année 2015 avant Polygamiques. Des thèmes aussi intéressants venant des personnes de disciplines très diversifiées. L'Afrique en miniature: Camerounais, Congolais de Brazaville, Congolais de Kinshasa, Ivoiriens , Sénégalais…Sociologie, Philosophie, Théologie, Sciences de l'éducation, Sciences politiques, Juristes…Hommes de terrain.
-L'éducation, Les droits de l'homme, la question de l'identité, la question de la souveraineté, l'économie, l'agriculture, la citoyenneté, la démocratie, l'engagement de la femme africaine.
Dans ce livre, j'ai écrit un article sur la responsabilité de la femme africaine face à l'environnement. Je m'appuie sur deux visages pour étayer mon propos. Hans Jonas (philosophe allemand) sur le principe responsabilité et Wangari Maathai ( chercheure et femme politique Kenyane) sur sa vision de l'environnement. J'ai aussi écrit la conclusion du livre intitulée : La Renaissance: Recours, retour ou continuité. Un exercice assez intéressant qui m'a fait dire en dernière ligne que la Renaissance est indissociable non seulement de l'idée de recours, mais aussi de celle de progrès. (nuance entre Retour et recours)

Pour 2016, priorité aux activités académiques. Plus un regard sur certains manuscrits qui m'ont dit qu'ils étouffaient dans mon disque dur. En 2015 j'ai aussi participé à quelques ouvrages collectifs et aussi des articles scientifiques. Tout était bien. Et puis de nouvelles découvertes de recettes de cuisine

. De belles personnes rencontrées.

Bonnes fêtes de fin d'année!
Que du bonheur pour l'année 2016.
Un clin d'oeil à mes collaborateurs et amis Lolo et Sidy

Publié dans Joyeuses fêtes

Partager cet article

Repost 0

Joyeuses fêtes

Publié le par Nathasha Pemba

Parmi les choses qui me tiennent à coeur et que je souhaite à vous tous mes chers amis facebook que j'aime beaucoup, figurent l'espérance et la responsabilité. L'espérance ici signifie ne pas désespérer, ne pas se décourager; mais aussi ne pas stagner. Il s'agit donc d'avancer. Dans le mot "avancer", le sens que j'affectionne le plus est celui que l'on retrouve dans l'évangile de Luc 5, 6 : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ». Les poissons nourrissent et donc, ici, sont symboles de vie. Ne pas avancer signifie arrêter la vie. Avancer dans l'action en fermant la porte à l'inertie.

émoticône heart


Dans tout ce que nous faisons, comme dans tous les maux de l'histoire que nous décrions, nous avons besoin d'avancer pour que les choses avancent et marchent. Et dans ce monde où les forces de stagnation ont pris l'habitude de nous retenir dans des réalités parfois très vulgaires et très médiocres, il nous faut opposer des forces contraires, celles de la Responsabilité pour soi et pour autrui. Celles du respect. Et qui dit responsabilité dit Avenir, car notre responsabilité aujourd'hui engage toujours l'avenir de l'humanité. C'est pourquoi il nous faut être prudents et nous engager pour des causes nobles. Comme l'écrit Milan Kundera, « dans le monde de l’éternel retour, chaque geste porte le poids d’une insoutenable responsabilité ». Des fois on a l'impression que chaque nouvelle année est une répétition de la précédente. Nous savons bien que non!
En 2015, j'ai fait de très belles rencontres ici. Des hommes. Et beaucoup de femmes, des grandes dames que j'ai appelé souvent grandes d'âmes. Je suis fière d'elles à plusieurs titres. Mais il y a aussi nos amis plus jeunes, ceux-là qui symbolisent l'Avenir. Merci à nous tous d'être ce que nous sommes. Merci à tous de refuser la médiocrité et de rechercher l'excellence en toute chose, pas seulement en notes, mais en attitudes, en profondeur…Bref en tout. Et pour finir, je me permets de vous proposer cette réflexion de Malula mon mentor favori: "Dans la vie, j'ai toujours craint une chose, être en dessous de ma tâche"!

Bonne année!
Milles coeurs roses

Publié dans Joyeuses fêtes

Partager cet article

Repost 0

À VOUS MES CHERS AIMÉS

Publié le par Pénélope MAVOUNGOU

Chers amis,

C’est Noel !

Il y a quelques jours, je travaillais sur un projet de texte, sur la revalorisation du vivre ensemble, le texte de la règle d’or s’est imposé à moi comme une évidence : « ne pas faire autrui ce que nous ne voudrions pas que l’on nous fit ». Après une théorisation complète de l’adage, en on vint à conclure que si cette règle a été révélée par Conficius, il y a 25 siècles, il reste qu’elle est la maxime universelle intemporelle, car commune à toutes les sociétés, quoique formulée de manière différente.

Hier, notre Bon Pape François avait twitté ce message : « "Noël est une fête souvent bruyante : cela nous fera du bien de rester un peu en silence, pour écouter la voix de l’Amour.". J’ai eu l’impression qu’il s’adressait à moi, car je suis un peu de cette génération de Noel Bruyant…Mais pourtant !

Si en famille Noel était célébrée avec beaucoup d'éclats: cadeauX, repas, nouveaux vêtements…retrouvailles, musique et danse. En communauté (religieuse), j'ai appris deux choses:

-À Noel, nous prenons la résolution de prier chacune pour une consœur durant toute l'année en allumant, à chaque fois qu'on le peut un cierge pour elle

-À Noel, nous fournissons l'effort non seulement de dire "je t'aime"…mais d'essayer de le vivre…dans un esprit positif…dire je t'aime dans l'amour et dans l'acceptation de l'autre.

C'est tellement beau…mais si difficile qu'il nous arrive quelques fois de nous demander pourquoi Dieu nous recommande d'aimer nos prochains…alors que c'est si difficile. Au sujet du pourquoi de la recommandation d’aimer son prochain, personnellement, Je n'ai jamais eu de réponse fixe ou plutôt que je dirai que j'en ai toujours à ma portée…. Il me semble que c'est dans la reconnaissance de nos limites, dans le fait de ne pas nous enfermer dans la colère…que nous expérimentons l'amour de Dieu…Large…Long…Fort…Grand Haut…Bref…incommensurable….sans limite et comme disait sainte Thérèse de l’enfant Jésus "sans mesure", car « quand on aime on ne calcule pas » mais plutôt qu’ « avec l'amour, non seulement on avance…mais on vole »….

Seigneur, daigne éveiller en nous le désir et la volonté d'aimer comme toi tu nous le recommande et non comme nous le voulons….

À VOUS MES CHERS AIMÉS

Publié dans Joyeuses fêtes

Partager cet article

Repost 0