Plus on parle du respect des différences, plus on a l'impression que les plus

Publié le par Pénélope MAVOUNGOU

Plus on parle du respect des différences, plus on a l'impression que les plus forts ont tendance à obliger les moins forts à devenir comme eux, et les moins forts eux-même, se reniant presque, veulent être comme les forts, jusqu'à perdre leur identité. Un monde sans différence est-il possible? Et la diversité, pourquoi existe t-elle si tout le monde doit être semblable. Un auteur du XIXe siècle, Tocqueville, à propos de la "mêmeté" dit : "Quand tous les hommes sont semblables, ils sont tous faibles". La différence serait-elle donc une force?

Commenter cet article