Dans la préface de la première édition...

Publié le par Petitefleurblanche Toulouse

Dans la préface de la première édition anglaise, Karol Wojtyla définit son essai comme étant "le chemin vers l'être humain"...L'auteur y récapitule le mystère de l'inviolabilité de la personne. La dernière partie: une petite analogie avec Thérèse de l'Enfant Jésus qui avant de mourir dit simplement: Mon Dieu je vous aime..., Wojtyla, dans la dernière idée de cet essai considère le commandement de l'amour comme fondement de l'Exister et de l'Agir commun avec les autres: "Le commandement de l'amour détermine la mesure véritable des tâches et des exigences que doit se donner tout homme pour que tout le bien inhérent à l'agir et à l'exister en commun avec d'autres puisse se réaliser en vérité". Pas besoin d'être érudit pour lire et apprécier cet essai...il suffit d'être humain...(Dixit Jean Paul II)

Commenter cet article