Être une lumière pour les autres et ne pas briller tout seul

Publié le par Nathasha Pemba

Certains philosophes disent que la tendance de l'homme moderne, c'est le repli sur soi... Cette espèce d'individualisme qui nous enferme et nous conduit à oublier l'existence des autres. Alors comment comprendre, dans ce contexte, la phrase :"Être une lumière pour les autres?"

Dans une société où le modèle demeure important, l'humain que  chacun de nous représente est appelé à "briller pour les autres" afin que les autres puissent trouver en lui une occasion d'avancer. Cela devient en quelque sorte une mission à accomplir dans ce monde. Être lumière signifie aussi, éclairer les autres et les aider à mettre en avant leur lumière, les aider à prendre conscience qu'ils ont eux aussi reçu une lumière.

La tâche d'éclaireur n'est pas facile, mais elle est exaltante, parce qu'il y a comme un va et vient permanent qui existe entre nous et notre âme. En effet, lorsque nous sommes conscients de notre capacité à éclairer, nous nous éclairons au même moment, car il peut arriver que les ombres de cette société nous fassent oublier ce que nous sommes.

"Être une lumière pour les autres", nécessite en amont beaucoup de patience, de volonté, d'humilité et de courage, car l'autre vers qui nous allons peut nous rejeter. Il nous faut donc assez de patience et d'humilité pour se rendre compte que chaque réalité a besoin de temps pour être.

 

Et si on devenait des lumières les uns pour les autres?

 

Nathasha

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article