Janvier : Le Prince de Machiavel

Publié le par Nathasha Pemba

Lecture du mois. J'ai décidé d'explorer (en redécouvrant) un des livres de l'oeuvre d'un auteur…un philosophe que l'on cite beaucoup en mal ou en bien, un auteur que chérissent plusieurs politiques en détournant volontairement sa pensée… Parmi les mots utilisés pour le qualifier on retrouve souvent: Cynique, homme sans sens moral, malhonnête…Bref on dit qu'il est machiavélique. Un humain et de surcroit quelqu'un qui écrit pour être lu peut-il être aussi Négatif ? Pourquoi pas ? Si l'on pense à "Mein Kampf, d'ailleurs en voie d'être réédité". Nombreux sont ses commentateurs qui pensent que Machiavel veut juste tirer la sonnette d'alarme en montrant que la politique est faite de conflits et de ruptures violentes. Bref chacun l'interprète comme il peut. Ou comme il veut. Cependant il est juste un classique que j'ai eu envie de re-découvrir…En ces moments très politiques de la politique, comme du temps de Machiavel…comme dans tous les temps.

Commenter cet article

Maman Alphonsine 07/01/2016 09:00

Quand les politiques s'accaparent d'un philosophe, c'est toujours pour déformer sa pensée pour justifier leurs actions! Il en est ainsi des philosophes de tous les temps; ce qui prouve à suffisance que la pensée précède l'action et que le philosophe est supérieur au politique! Quoi qu'en pensent les politiques!

Nathasha Pemba 07/01/2016 16:09

Merci. Je suis encore en train de re-lire Machiavel....Et c'est vrai. Le paradoxal personnage de l'homme politique ne cesse d'y transparaître.