1- L'amour est-il la clé? Une relecture de quelques textes de Frédéric François.

Publié le par Pénélope M.

Aujourd'hui je ne parle pas d'un livre…mais d'un texte de Frédéric François.

J'écoute beaucoup ce que chante Frédéric François. Depuis plus de vingt ans, je ne me lasse pas de l'écouter…Et s'il y a une constante chez lui, c'est cette force que l'on retrouve dans les mots qui émergent de son coeur. Frédéric François ne chante pas exclusivement l'amour charnel. Et c'est ce qui est particulier chez lui. Pour lui l'amour est un grand sentiment, le plus grand, le plus fort…L'amour traverse la nature de l'homme et fait se tenir le monde entier. Quand je l'écoute par exemple chanter "Et si l'amour était la clé", je m'incline devant son génie et je considère que ce texte est l'un des plus beau, des plus vrais de sa carrière.

Quelques fois le temps passe, on rencontre des nouvelles personnes, on garde de bons souvenirs,…on est parfois déçu…on déçoit aussi les autres, mais il y a toujours comme cette lueur qui reste…celle qui ne part pas. Celle qui, finalement, fait que si une autre personne arrive, on ose faire confiance parce qu'on ressent quelque chose et parce qu'on pense que quelque chose est toujours possible, parce qu'en fait, l'amour est tout…parce qu'on ne peut pas vivre sans amour.

"Tendre la main, Ça ne veut pas dire mendier,

Pour ceux qui n'ont rien, Ça signifie fraternité Au cours d'une vie, La chance peut passer à côté Chacun a besoin de chacun, Dans ce monde déboussolé"

Après ce premier couplet, il s'interroge:

"Et si l'amour était la clé Du futur de l'humanité Du bonheur tant recherché (…) Le message qu'il nous a laissé Le chemin à retrouver Pour que le monde puisse exister?" Frédéric François rejoint, comme beaucoup d'auteurs, la vérité de la loi divine: celle de l'amour. Il va au-delà de l'idée restreinte que les gens se font de l'amour aujourd'hui. Pour lui, bien au-delà du charnel ou de l'attirance corporelle, l'amour a une grande mission: changer le visage de la terre. Mais aimer ne se limite pas aux mots. Aimer est tout un engagement qui implique une attitude. En un mot pour Frédéric François, l'amour ne juge pas, l'amour va toujours vers l'autre. L'amour est un chemin de dignité...

Écoutons-le: "Prendre le temps Les écouter sans juger Pour les oubliés C'est retrouver la diginité Lorsque tout bascule Vers qui ou vers quoi se tourner Personne n'a le temps pour personne Dans ce monde désemparé"

En définitive, Frédéric François nous invite à comprendre que l'amour est la Clé de l'existence. Peut-être que si on s'aimait un peu plus le monde n'irait pas si mal?

N.P

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article