"Ces mains sont faites pour aimer: Ces lectures ensoleillées qui nous accrochent et qui nous permettent de décrocher...

Publié le par Pénélope MAVOUNGOU

« Trouver une religion. Me mettre à la boxe. Lui faire éclater le nez. Le premier jour de mars était vierge. Intouché. Il n'y avait ni réunion, ni projet. Une journée blanche, sans horizon. La page est maculée maintenant. Je n'ai pas emprunté mon écriture appliquée. Celle des cartes de souhaits ou des rares mots intimes. Celle que j'ai désapprise. Les traits sont résolus. Le mois sera chargé. J'ai deux ou trois braises à étouffer. Des feux à éteindre. Et je ne suis plus une enfant. » L'année sera belle. Julia en a fait la promesse. Malgré sa peine. Malgré la rage qu'elle porte. Avec une écriture sensible et dépouillée, Pascale Wilhelmy trace la quête d'une femme qui veut faire la paix avec son passé. À tout prix. Par tous les moyens.

(Quatrième de couverture)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article