La démocratie: de passage chez nous….

Publié le par Pénélope MAVOUNGOU

Est-ce que la démocratie est-une valeur universelle, par essence…ou propre à une frange du cosmos ? Il nous est possible de nous questionner, mais il ne nous est pas possible de réfuter une évidence : la démocratie est là, et elle s’impose d’elle-même.

D’Athènes en Amérique et de l’Amérique dans toute l' Europe, de l’Europe en Afrique.

Après la décolonisation, plusieurs pays africains sont restés dans les régimes de l’indépendance…d’autres, par le vent du Communisme ont opté pour, soit le marxisme, soit le socialisme scientifique. Pourtant fin des années 80, début des années 90, avec la chute du mur de Berlin, cette idée de démocratie s’impose comme étant le seul système capable de gérer le monde….plusieurs pays d’Afrique amorcèrent donc leur itinéraire démocratique.

Aujourd’hui plus de 20 après, même après avoir installé les institutions démocratiques, rien ne montre encore que l’Afrique ou plutôt les pays africains sont des pays démocratiques, hormis quelques exceptions, comme le Sénégal, le Ghana…

Ainsi que le souligne Dario Battistella, « (…), la démocratie, définie a minima comme un régime politique pluraliste basé sur des élections libres, peine toujours à rallier les opinions publiques. » (Dario Battistella, Un monde unidimensionnel, Presses de Sciences Po, 2011.). Le problème ou la difficulté pourrait peut-être se situer au niveau où « la démocratie n’est pas seulement le fruit d’une conquête politique, mais le résultat d’un ancrage social et anthropologique durable, qui dépend essentiellement des dynamiques internes aux sociétés » (Pierre Rosanvallon, www.laviedesidees.fr/L-universalisme-democratique.html). Beaucoup de gouvernements se disent démocratiques, alors que leur gestion de la chose publique porte encore la marque communiste ou bien simplement, la population ne bénéficie même pas des droits fondamentaux : répression, incarcération…misère.

Mais une autre dimension de la démocratie que la plupart des pays africains ont tendance à oublier, c’est que « la démocratisation des systèmes politiques accompagne d’autres phénomènes comme l’industrialisation, l’urbanisation, le développement de l’instruction publique. Ces évolutions favorisent en retour l’émergence de nouvelles valeurs qui mettent l’individu au centre : créativité, tolérance, authenticité, réalisation de soi… » (Jean Vincent Holeindre, http://www.scienceshumaines.com/vers-une-postdemocratie_fr_31745.html).

Quelques questions que je me sens en droit de poser : un pays où la majorité ne bénéficie même pas des besoins premiers comme l’eau, l’éducation, est-il un pays démocratique ? Que dire de la Chine, qui tout en demeurant dans un système non-démocratique est devenu l’un des pays les plus développé du monde ? Quelle place accorder aux droits-humains ? Notre position sociale nous donne-t-elle le droit de ne rien donner aux autres?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pénélope 14/02/2014 22:36

Sylvain…Salut, moi aussi je pense que la démocratie a besoin d'être exorcisée…parce qu'elle n'est pas bien digérée dans certains milieux…mal digérée, elle tend à se totalitariser, en gardant l'appellation de "Démocratie". À mon sens…on l'utilise trop facilement, pour cacher une sorte de tyrannie de la majorité ou même de la minorité. Un ami vient de me dire que la Chine n'est pas un pays développé: " la Chine n'est pas un pays développé. Plus de la moitié de la population chinoise vit dans le pauvreté. De même le PIB est dix fois au mois inférieur à celui des USA par exemple. Ce n'est pas le nombre de grattes-ciel qui fait qu'un pays est développé ou pas. Les chinois eux-mêmes sont conscients de cette situation et parlent aujourd'hui de pays moyennement développé vers 2050" (Blaise Armel)… Il est fort exact, que c'est un pays industrialisée et non développé et moins encore démocratique…la démocratie n'existe pas dans leur langage…Et ce qui peut encore être inquiétant, c'est que beaucoup de pays d'Afrique s'appuient sur cette "industrialisation" pour faire du modèle chinois…un meilleur modèle…C'est en fait cela qui m'inquiète, en tant que fille d'Afrique, je crains que la démocratie n'ait eu à faire qu'un tour chez nous…où nous lui avons proposé un verre d'eau à boire et lui avions, à la suite, souhaité une bonne route…Quant aux droits de l'homme…c'est toujours discutable…mais les valeurs démocratiques sont la voie du respect des droits des autres…C'est une lutte…c'est clair, mais il faut pouvoir commencer…Merci d votre commentaire. Pénélope

Sylvain 14/02/2014 21:39

Beaucoup de termes à exorciser! Démocratie? S'agit-il des structures ou des valeurs? Exemple de la chine: "développement"? Je crois qu'elle est industrialisée, mais pas démocratisée! Combien expriment librement leur opinion en Chine? Démocratie et droits de l'homme, c'est discutable. Tous devaient en bénéficier....C'est une lutte de toute la vie d'un peuple.